bookmark dashboard headset_mono phone
Retour au blog

5 livres cultes de science fiction

La science fiction a toujours été un objet de fascination dans le monde artistique et culturel. Littérature, cinéma, peinture, dessin, théâtre, musique, jeu vidéo… Tous les types d'art se sont emparés du phénomène narratif. Parmi eux, la littérature est peut-être le plus prolifique : à travers les décennies, une quantité innombrable d'ouvrages ont été écrits, qu'ils consistent en des anticipations de la technologie, des critiques politiques ou des réflexions philosophiques.

Si vous souhaitez parfaire votre culture en la matière, nous avons élaboré pour vous un classement des cinq livres de science fiction à lire absolument !

1 - La Machine à explorer le temps - H.G. Wells (1895)

Publié en 1895, La Machine à explorer le temps est le premier roman de l'écrivain britannique H.G. Wells. Entre critique sociale et plaidoyer évolutionniste, cet ouvrage porte une riche réflexion sur l'être humain et ce qui lui est essentiel. Il est aujourd'hui considéré comme un pilier de la science-fiction moderne, ayant concrètement abordé le thème du voyage dans le temps pour la première fois.

L'inventeur de la fameuse machine y raconte son voyage en l'an 802701 : alors qu'il découvrait un monde nouveau presque idyllique, il s'aperçut que sa machine s'était volatilisée. Pour la retrouver et revenir à son époque, il lui fallut explorer les dessous de cette société… pas si heureuse finalement.

2 – 1984 – George Orwell (1949)

Écrit en 1949 par le célèbre George Orwell, 1984 est un incontournable de la science-fiction. Véritable référence du roman d'anticipation et de la dystopie, la critique politique qu'il renferme est intemporelle et constitue aujourd'hui une part entière de la culture populaire. La figure principale de l'histoire incarne désormais l'idée de surveillance permanente : « Big Brother is watching you ».

L'auteur dépeint les rouages bien huilés d'une société totalitaire : l'encadrement de la pensée, la manipulation de l'information, le contrôle de la vie de chacun… On y suit Winston Smith, un employé du ministère de la Vérité, qui tente de se marginaliser. A ses risques et périls…

3 – Chroniques martiennes – Ray Bradbury (1950)

Chroniques Martiennes est un recueil de nouvelles écrites entre 1945 et 1950 par l'écrivain américain Ray Bradbury. Grand classique de la science-fiction, il est un objet non-identifié du genre en ce qu'il est écrit de manière poétique et humoristique, parfois même absurde. Derrière sa plume aiguisée, l'auteur nous livre une critique très bien amenée de la nature conquérante de l'homme.

En effet, ces nouvelles racontent l'histoire de la colonisation de Mars par les Terriens, qui n'est pas sans rappeler celle des premiers colons européens de l'Amérique. Il en ressort une véritable soif de conquête ; l’incorrigibilité de l'homme qui cherche toujours à adapter les endroits à son image.

4 – 2001 : l'Odyssée de l'espace – Arthur C. Clarke (1968)

Sorti la même année que le film éponyme réalisé par Kubrick, 2001 : l'Odyssée de l'espace est un livre écrit de 1964 à 1968 par le romancier et scientifique renommé Arthur C. Clarke. Entre science, technique et philosophie, il nous offre un tout nouveau point de vue des premiers contacts de l'homme avec une civilisation extraterrestre.

« Nous sommes en 2001. L'humanité a rendez-vous avec la porte des étoiles, aux confins du cosmos… » L'ouvrage nous raconte l'épopée spatiale des hommes, lancés dans la conquête du système solaire. Un véritable chef d'œuvre qui complète admirablement l'œuvre cinématographique.

5 – Neuromancien – William Gibson (1984)

Écrite en 1984 par William Gibson, Neuromancien est une œuvre qui fait date en tant que pilier du mouvement cyberpunk. L'auteur, en grand visionnaire, y crée un univers totalement inconnu à l'époque, qui fait aujourd'hui partie de la culture moderne : le cyberspace. Il pose ainsi les bases de la réflexion sur l'aliénation de l'homme par la machine et le potentiel libérateur de la technologie.

Le roman nous plonge dans une ambiance sombre et pesante, décrivant une société entièrement contrôlée par les grandes sociétés et les mafias. On y suit Case, un hacker de la matrice, qui s'engage dans une opération dépassant tout ce qu'il pouvait imaginer…